• Accueil
  • > Archives pour février 2007

Archive pour février 2007

Les moments de solitude

Dimanche 25 février 2007

A qui n’est-il pas arrivé de se sentir seul ? Pas parce qu’il est seul ce qui serait beaucoup trop logique. Je parle plutôt du moment où on aimerait qu’un ami soit là pour vous soutenir et que les gens dans l’entourage ne soit pas là pour ne pas voir la honte que vous venez de ressentir. C’est vrai que ce sont des moments très drôles… Après coup bien sûr. Sur le moment, on se sent ridicule.  

  • Le premier moment ridicule : la chute

blo.jpg  

Vous savez le moment où vous marchez dans la rue tranquilement et d’un coup vous vous faites un petit croche pied tout seul ou alors la marche qui n’était pas là quand vous regardiez le trottoir et qui est apparu au moment où vous passiez !!! Ou alors la marche que vous avez vu mais vous estimez mal la distance. Quelle idée!!! Mesdames et Mesdemoiselles, laquelle n’a jamais eu un talon qui a cassé ou qui s’est pris dans une bouche d’égout. Je n’ai qu’une chose à dire : au moins ca ne vous est pas arrivé à la fac dans les escaliers. Au moins, le fait de rigoler de la situation vous fait oublié la douleur des marche qui ont défilé sous vos fesses!!!. Le pire dans la chute devant tout le monde, ce n’est pas qu’ils rigolent de vous, c’est quand vous faites durer le suspense. certaines personnes se refusent de tomber. Ils luttent!!! Résultat, plutôt que de tomber en un coup, vous mettez 30 secondes. Je parle en connaissance de cause et je vais vous donner un conseil : plus vous tombez vite, plus le nombre de personnes qui vous voit est restreint.

Imaginez la situation suivante (fermez les yeux et imaginez) : vous êtes au bowling avec des amies. C’est vous qui un mois avant leur avez appris à jouer parce que vous vous débrouillez. vous vous apprêter à lancer votre boule, habillé d’un magnifique pantalon beige (détail paraissant insignifiant mais important pour la chute…de l’histoire bien sûr). Vous prenez votre élan, vous tirez…oui mais vous glissez légèrement vous essayez de vous rééquilibrer, vous vous retrouvé à genoux. Vous vous dites je vais poser les mains par terre pour vous remettre debout. déjà autour de vous tous les yeux sont braqués sur vous!!! Que se passe-t-il après? et bien vous posez vous main sur la piste, très lustrée pour que normalement la boule glisse. La vous sentez vos mains qui glisse, glisse inexorablement sans que vous puissiez faire quelque chose. vous n’avez plus qu’à attendre d’être couché pour vous relever rapidement, courir aux toilettes ou alors vous cacher sur le banc, ne plus oser jouer surtout quand vos amis à côté de vous sont tellement mortes de rire qu’elles sont sur le point de se faire pipi dessus…et c’est là que le pantalon beige apparaît : vous avez nettoyé la piste avec…il n’est plus beige mais noire…

Bref la chute fait rire surtout quand les personnes ne se font pas mal.

  • Deuxième moment drôle la gaffe

Des fois votre langue va plus vite que votre cerveau surtout quand on est tête en l’air et là quand vous réalisez c’est trop tard. La plus banal vous parlez à quelqu’un et vous vous trompez de prénom (selon les personnes, ça ne passe pas du tout). On vous confie un secret : l’anniversaire surprise et là soit vous lâchez le morceau, soit vous n’osez tellement plus parlez que ca parait suspect… Après vous êtes avec des amis. L’un d’entre eux vous demande le code de la carte pour pouvoir retirer. vous vous souvenez d’un ou deux chiffres donc vous faites une première propositions puis une deuxième mais quand la personne a déjà fait le premier…la carte se fait manger par la machine… c’est donc à votre ami d’aller expliquer aux banquiers que on ne lui a pas voler sa carte mais on a oublié son code… là c’est la grosse gaffe…

Ce qui est pas mal aussi vous êtes toujours avec votre bisounours préféré dans une voiture qui roule mais fait de drôle de bruit mais vous passez outre. vous êtes content d’être sur la banquette arrière surtout quand la personne devant vous demande à des passants un bar qui ss’appelle….je ne sais plus mais que votree ami dit le kama soutra. Lorsque le passant dit qu’il ne connaît pas, le bisounours en question répond, c’est dommage, c’est très jouissif…

oui les boulettes sont fréquentes, elles viennent de partout mais qu’est-ce qu’on rigole après cette honte, une fois seule…

 Une autre situation qui je suis sure cette fois n’est arrivé à personne. Vous êtes au camping. évidemment les toilettes sont sous forme de ranger des deux côtés de la pièces et se font face. vous êtes avec deux amies mais vous êtes tellement impatiente d’aller aux toilettes vous emmenez le papier avec vous sans en donner aux autres. vous commencez votre affaire et vos amies quémandent du papier. vous n’avez pas le temps de finir alors vous leur lancez au dessus de la portes. jusque là rien de drôle… sauf que le rouleau est parti directement dans la cabine de toilettes en face et que c’est la seule de la salle qui est fermée… vous demandez s’il y a qq’un. personne ne répond. quelle surprise quand le soir vous revenez…et que la porte est grande ouverte : une personne s’est pris un rouleau de PQ qur la tête et ne s’est pas plaint, n’a rien dit ni rigolé. nous en tout cas on a rigolé.

  • le pas de bol

n’y-a-t-il pas des semaines où vous vous dites que la malchance vous poursuit? déjà vous vous levez et vous versez votre lait à côté du bol. vous oubliez tout (clés quand vous les trouvez, montre…) après le coup de pas de bol vous prenez mesdames quelque chose dans votre sac, le tampon que vous aviez déposé tombe. vous voulez quelque chose dans un magasin, ils viennent de vendre le dernier… vous prenez votre voiture elle tombe en panne et là c’est le jour où vous êtes en jupe. vous attendez de l’aide à côté… je peux vous assurer que personne ne vient vous aidez pâr contre qu’est-ce qu’on vous mate… remarquez c’est mieux que de tomber en panne sur le parking de votre concessionnaire!!!! lol (dédicace à qui se reconnaitra). mieux vous avez un accident, votre coffre ne ferme plus. vous vroyez l’avoir fixé, vous conduisez. là des copines vous font coucou, vous leur répondez. et au bout de 10 bonnes minutes vous vous rendez compte en regardant dans votre rétro viseur que votre coffre s’est ouvert et que vos copines ne vous faisait pas coucou mais essayait de vous prévenir.

J’en oublie beaucoup de ces moments qui pigmente votre vie… mais ca reste des moments de pures bonheurs et de rigolade. rien que de repenser à ces moments j’en ai mal au ventre de rire… alors tous à vos gaffes et rigolez…

Vive le week end

Dimanche 25 février 2007

imagescot.jpg                                               images1.jpg

 

Le week end, c’est super. C’est le week end qui motive notre semaine et qui nous fait avance r, sa uf bien sûr pour les personne qui travaille le week end. Cette fin de semaine ne correspond pas pour tout le monde au samedi et au dimanche mais plutôt au deux jours d’affiler durant lesquels on ne se lève pas et où on profite à fond de la vie. Le premier jour de la semaine on se dit que la reprise est dure et que le week end est déjà terminé. Le deuxième jour c’est encore un peu mieux. Le troisième  au milieu de la semaine et au fait qu’on se rapproche du week end. Le quatrième on se rapproche, plus qu’un jour de galère et c’est le bonheur. Le dernier jour, on est tellement im patient de partir que,soiton ne fait rien, soit on en fait deuc fois plus en espérant que ca fasse passer le temps qui nous sépare de ce moment grandiose qu’ait le week end. et le soir c’est le soulagement on rentre chez soi. On veut tellement en profiter qu’on fait souvent rien pour se reposer. Quand on décide de se bouger, on ne sait plus où donner de la tête. Mais quel soulagement quand on y est. Bizarement, ce temps passe toujours très vite, plus vite d’ailleurs que les journée de travail mais quel bonheur de voir ses amis et de sortir du cercle triste et monotone du lieu de travail, de la machine à café en panne, du bureau sobre et impersonnel… Profitez de vos week end, de tous ces temps libres qui vous permettent de partager ces petits moments de bonheur de la vie. On n’a qu’une vie et c’est à nous de faire de chacun d’eux un moment exceptionnel, un moment de bonheur. Au travail, construisez votre bonheur.

emoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticone

 

123