• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

Archive pour octobre 2008

Les rencontres européennes de la Transhumance (4-5 Octobre 2008)

Mercredi 15 octobre 2008

Le week end du 4-5 octobre 2008 était un jour de fête à Sentein en Ariège. En effet, ce petit village a accueilli les rencontres européennes de la transhumance. Il s’agissait su retour des alpages des différentes espèces de la régions. Chevaux Merens et Castillonais, vaches (Blonde d’aquitaine, Charolaise, Montbéliarde, Limousine et la fameuse Gascogne), les moutons avec leur copain Patou (chien de race Montagne des pyrénées qui est chargé de défendre les troupeaux de moutons contre les inconnus homme ou animal), chèvres de la région, ânes … Tous ces animaux étaient présents afin de présenter aux touristes mais aussi aux personnes de la région les espèces locales (mais aussi un peu les autres), expliquer en quoi consiste la transhumance avec des démonstrations du travail des chiens de bergers … L’artisanat lié à la transhumance était aussi présent : des producteurs de fromage, de miel, de vêtement en laine de chèvre angora… Des discussions avaient lieu sous forme de débat, des repas avec des produits locaux étaient organisés… Un régal pour les babines et les estomacs… Le dépaysement était complet ainsi que le retour à la tradition. Le seul point noir de la journée était que de nombreux éleveurs ne sont pas venus à cause d’une nouvelle crise agricole : la fièvre catarrhale. Cette maladie infectieuse effraie les agriculteurs qui craignent la contamination de leur troupeau. Les agriculteurs européens étaient donc assez peu présent. Mais il n’empêche que je conseille à tout le monde d’y aller l’année prochaine bien sûr… Vous trouverez au bas de cet article quelques liens pour découvrir ce week end.

http://www.ariegenews.com/news/news_6306_sentein-l-hymne-au-pastoralisme-et-a-la-montagne-vivante.html

http://www.pyreneesmagazine.com/agenda/les-rencontres-des-transhumants-d-europe

L’absence

Lundi 13 octobre 2008

Très jeune nous nous sommes rencontrés

Très vite nous nous sommes mariés

Nous avons travaillé vaillamment,

Fais de beaux enfants

 

Toute notre vie nous avons formé un duo

Nous avons tout partagé

Nous nous sommes soutenus

Nous étions soudés

 

Rarement notre amour a été montré

C’est dans les moments difficiles qu’ils se sont révélés

Les marques de tendresse ont fusé

Bon sang que je t’ai aimé

 

Ta tendresse, ton amour, ta douceur

Tout me manque depuis ton départ

Nous étions des âmes sœurs

Tu resteras dans mon cœur…

(Je dédis ce poème à mon grand père et à ma grand mère)

12